Brexit : le casse-tête du Parlement européen

FRANCE 2

Alors que Theresa May tente de faire voter son accord par le Parlement britannique, l'Europe envisage un report du Brexit qui pourrait aller jusqu'à un an. Valéry Lerouge fait le point sur la situation depuis Bruxelles.

"Personne n'ose claquer la porte, ici (à Bruxelles), aux Britanniques et porter la responsabilité d'une sortie du Royaume-Uni sans accord, explique le journaliste Valéry Lerouge, en direct depuis Bruxelles (Belgique). Donc tant que Theresa May réclame des reports avec l'espoir de faire passer son texte, les 27 sont tentés de lui accorder." Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a même proposé vendredi 5 avril un délai beaucoup plus long d'un an pour le Brexit.

Les sièges des eurodéputés britanniques réattribués

"Mais cela implique des élections européennes à Londres, précise le journaliste. Car si le Royaume-Uni appartient toujours à l'Union européenne le 22 mai, veille du premier scrutin aux Pays-Bas, sans avoir fait d'élections, cela risque d'invalider l'ensemble des élections européennes." Problème, les 73 sièges des eurodéputés britanniques ont déjà été partagés entre les autres pays de l'Union. Il faudrait donc les leur restituer, avant qu'ils ne les laissent vacants en cours de mandat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne