Brexit : la pression britannique dans le domaine de l'information

France 2

Au Royaume-Uni, en direct de Londres, Loïc de La Mornais fait le point sur les rebondissements liés au Brexit ce jeudi 30 mars.

Londres menace de réduire sa contribution à la sécurité et à l'antiterrorisme en Europe dans la cadre du Brexit. "Le Royaume-Uni a effectivement quelques moyens de pression. Regardez ces images, elles sont assez rares, il s'agit des antennes du GCHQ sur le plateau de Bude dans les Cornouailles. Le GCHQ c'est l'équivalent britannique de la NSA américaine. C'est le plus grand site d'écoute de ce côté-ci de l'Atlantique, pour intercepter par exemple des communications entre terroristes. Et l'Europe a besoin de ce partage d'informations", explique Loïc de La Mornais.

Les tabloïds europhobes exultent

Les tabloïds britanniques, très europhobes exultent. La Une du Sun dit aujourd'hui à l'Europe : "Votre argent ou vos vies". "Bruxelles a trouvé ce chantage inacceptable. Aujourd'hui, les Britanniques rétropédalent un peu, ils ne parlent juste que d'un argument dans les discussions", relate le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne