Brexit : la grève du zèle ralentit le trafic aérien

FRANCE 3

Les douaniers poursuivent leur grève du zèle pour réclamer des moyens supplémentaires en vue du Brexit. Des perturbations sont à prévoir dans les aéroports.

À Chambéry, en Savoie, on atterrit de toute l'Europe pour venir skier dans les Alpes. Il y avait du retard dans l'après-midi du samedi 9 mars, spécialement sur les vols venant de Grande-Bretagne. "On a attendu une heure dans l'avion et ensuite on a eu deux heures de queue", raconte un touriste britannique. Cela fait cinq jours que les douaniers se sont lancés dans une grève du zèle pour ralentir le trafic aérien. Ils contrôlent systématiquement bagages et marchandises, comme ils seront tenus de la faire le 29 mars si le Brexit entre en application.

700 agents supplémentaires en vue du Brexit

Les syndicats dénoncent des manques d'effectifs. Les douaniers avaient déjà marqué leur mécontentement à l'entrée du tunnel sous la Manche dans le Pas-de-Calais jeudi 7 mars, filtrant plus de 3 000 camions. Le gouvernement a promis 700 agents supplémentaires, mais les syndicats estiment qu'il en faudrait le double ; ils seront reçus mardi 12 mars par Gérald Darmanin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne