Brexit : l'idée d'un nouveau référendum divise le Royaume-Uni

FRANCE 2

Les négociations pour le Brexit patinent. Pour le moment, la date de sortie de l'Union européenne reste fixée au 29 mars, mais on parle de plus en plus de report ou de nouveau référendum. Une idée qui est loin de plaire à tout le monde.

Posée face à la mer du Nord, Clacton-on-Sea (Royaume-Uni) était une station balnéaire en vogue dans les années 1970, avec ses attractions et ses manèges. Mais l'horizon s'est obscurci au fil du temps. Ce n'est plus une ville où l'on flâne, mais l'une des plus sinistrées du pays, que les Britanniques ont fini par surnommer "Pauvreté-sur-mer". Ici, près de 70% des habitants ont voté en faveur du Brexit, accusant l'Europe d'avoir tué le tourisme local avec l'essor des vacances à bas coût, vers l'Espagne notamment.

"Il faut y aller maintenant"

Nostalgiques et amers, Linda et Paul ne regrettent pas leur vote et n'attendent qu'une chose : que le divorce soit enfin acté. "Il y a plus de 17 millions de personnes qui ont voté pour sortir de l'Europe, et on doit respecter ça. Et ne pas dire, comme certains le font, 'nous voulons un second référendum'. Ce serait nous trahir. Il faut y aller maintenant", explique Linda au micro de France 2. À Clacton-on-Sea, personne ne veut entendre parler d'un nouveau vote ou d'un report du Brexit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne