Brexit : Eurotunnel se prépare pour le jour J

FRANCE 2

Le feuilleton du Brexit se poursuit. Deux votes déterminants sont prévus ce soir à la Chambre des communes. Mais en attendant de connaître l'issue du scrutin, les entreprises se préparent activement au Brexit. Eurotunnel a déjà pris les choses en main.

Eurotunnel, la ligne ferroviaire la plus fréquentée au monde, a déjà investi 30 millions d'euros pour éviter tout risque d'engorgement. Ce site voit passer un train toutes les trois minutes entre la Grande-Bretagne et le continent, ainsi que 5 000 camions par jour. Pour être prêt pour le Brexit, un ballet de pelleteuses s'affaire sur le site d'Eurotunnel. Un parking de 300 places et de nouveaux bâtiments sortent de terre.   

L'entreprise est déjà prête pour le Brexit 

Un hangar des douanes a ainsi été spécialement construit pour contrôler les produits frais en provenance du Royame-Uni : "L'intérêt est de vérifier que la nourriture qui sera emportée en Europe corresponde bien à la norme européenne", explique Romain Dufour, porte-parole d'Eurotunnel. Ce bâtiment n'a jamais servi : il attend le Brexit. Du côté des routiers, ils devront être en possession d'une déclaration douanière de leur cargaison. Les salariés s'entraînent pour le jour J, où ils devront vérifier un code-barre en plus. Si les transporteurs ne le possèdent pas, ils devront stationner sur un parking de délestage. Pour Eurotunnel, l'enjeu est ici : ne pas rallonger les délais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne