Brexit : en attendant le vote du Parlement, des Britanniques tentent de devenir Français

France 2

Le Parlement britannique doit voter pour ou contre l'accord trouvé entre Boris Johnson et les 27 pays de l'Union européenne, samedi 19 octobre. Tiraillés, les expatriés britanniques déposent des demandes de naturalisation française.

Le sempiternel feuilleton du Brexit se poursuit. Car même si un accord a été trouvé entre le Royaume-Uni et l'Union européenne jeudi 17 octobre, il reste encore à le faire voter par le Parlement britannique samedi. "Ça s'annonce difficile, puisque les travaillistes et les députés nord-irlandais ont déjà annoncé qu'ils ne soutiendraient pas ce texte", explique le journaliste Arnaud Comte en duplex depuis Londres (Royaume-Uni). "Difficile, mais pas impossible pour Boris Johnson", tempère-t-il néanmoins.

Les expatriés britanniques inquiets

"Il pourrait réussir à mettre dans sa poche les députés plutôt favorables au Brexit, et qui voient dans cet accord peut-être la dernière chance que le Brexit ait lieu un jour", décrypte-t-il. Le résultat est primordial, notamment pour les expatriés britanniques qui vivent en France, et qui déposent une demande de nationalité française pour rester européens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne