DIRECT. Brexit : les pêcheurs français quittent les eaux de Jersey, après une rencontre infructueuse avec un ministre de l'île

Un navire militaire français déployé non loin de l\'île britannique de Jersey, le 6 mai 2021. 
Un navire militaire français déployé non loin de l'île britannique de Jersey, le 6 mai 2021.  (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Une cinquantaine de bateaux français s'étaient réunis devant le port de Saint-Hélier pour protester contre les conditions de pêche depuis la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

La cinquantaine de bateaux de pêche français qui étaient au large de Jersey depuis ce matin pour protester contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit ont commencé à quitter les eaux de l'île anglo-normande, jeudi 6 mai. Les responsables de Jersey "restent sur leur position", a déclaré Ludovic Lazaro, pêcheur de Granville, à l'AFP, après une rencontre entre les pêcheurs français et un ministre de Jersey. "Maintenant, c'est aux ministres de s'arranger. Nous, on ne va plus pouvoir faire grand-chose", a-t-il ajouté. Suivez notre direct.

 La ministre de la Mer appelle les autorités britanniques à revenir sur les restrictions. Dans un communiqué envoyé à l'AFP, Annick Girardin a rappelé que l'accord entre l'UE et le Royaume-Uni "prévoit des mesures de rétorsion en cas de non-respect par l'une des parties""Avant que la Commission européenne (...) n'en arrive à une telle extrémité, je souhaite que les autorités britanniques reviennent sur leur décision", a-t-elle ajouté, rappelant "les relations de bon voisinage que la France entretient avec Jersey depuis plus de 150 ans".

 Deux patrouilleurs français ont été déployés. "Avec une cinquantaine de pêcheurs sur zone, on a préféré prépositionner ces deux bâtiments", a justifié une porte-parole de la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

Deux navires de guerre britanniques sur place. Le gouvernement britannique a également envoyé deux bateaux de la Royal Navy pour "surveiller la situation", selon un porte-parole du ministère de la Défense britannique. Ce dernier a ajouté qu'il s'agissait "d'une mesure strictement préventive, en accord avec le gouvernement de Jersey""Ces manœuvres ne doivent pas nous impressionner", a réagi jeudi matin auprès de l'AFP le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune.

 Les pêcheurs français manifestent. Plus d'une cinquantaine de bateaux de pêche français sont arrivés vers 7 heures devant Saint-Hélier, la capitale de l'île anglo-normande, pour protester contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit. 

Vous êtes à nouveau en ligne