Brexit : des débats électriques au Royaume-Uni

France 2

Les parlementaires britanniques poursuivent l'examen de l'accord qui a été passé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. La situation extrêmement fragile de Theresa May ne semble pas s'arranger.

Les débats au Parlement britannique ont très mal commencé pour Theresa May mardi 4 décembre. Dès mardi, la Première ministre a dû essuyer un premier camouflet lorsqu'une majorité de députés ont adopté une motion qui reconnait son gouvernement coupable d'outrage à l'encontre du Parlement pour ne pas avoir publié l'intégralité de l'avis juridique sur le texte du Brexit, explique le journaliste de France 2 Arnaud Comte en direct de Londres mercredi matin.

Quelle majorité pour May ?

Si ce vote ressemble à de la cuisine interne, il est symbolique et montre à quel point Theresa May va avoir du mal à rassembler une majorité de députés pour voter ce texte le 11 décembre prochain. La Première ministre aura peut-être une occasion en or de convaincre les derniers indécis lors d'un débat télévisé qui devrait se tenir en fin de semaine et qui l'opposera à l'élu d'opposition et représentant des travaillistes : Jeremy Corbyn, précise Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne