Brexit : ces Britanniques qui veulent devenir Français

FRANCE 3

Inquiétés par le Brexit, certains Britanniques installés en France préfèrent opter pour la citoyenneté française plutôt que de quitter l'Union européenne. Dans le Languedoc-Roussillon, le nombre de naturalisations a été multiplié par 20 depuis trois ans.

Le village de Laroque-des-Albères (Pyrénées-Orientales) est un petit paradis qui attire bien au-delà de nos frontières. Pour s'en convaincre, il suffit de se rendre au club de tennis, un tiers des membres sont britanniques. Conseillère municipale, la Britannique Mary Radford, qui habite la commune depuis une dizaine d'années, est un symbole de cette entente cordiale entre Français et Anglais.

Une hausse considérable des demandes depuis le Brexit

Depuis janvier, Mary Radford a obtenu sa naturalisation française. Par choix, mais aussi pour anticiper les éventuelles conséquences d'un Brexit dur. Dans toutes les préfectures de la région, de nombreux Britanniques demandent la nationalité française. "Il y a eu une hausse considérable du nombre de ressortissants britanniques qui ont décidé de devenir français", confirme Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève (Hérault). En Languedoc, ils étaient seulement dix Britanniques à prendre la nationalité française en 2015. Ils sont 167 en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne