Brexit : Boris Johnson réunira le Parlement samedi pour ratifier l'accord

France 2

L'Union européenne et le Royaume-Uni annoncent, jeudi 17 octobre, être parvenus à un accord sur le Brexit. Il doit encore être validé par le Parlement britannique et les 27 chefs d'État et de gouvernement européens. Les précisions du journaliste Arnaud Comte, en duplex depuis Londres (Royaume-Uni).

L'accord sur le Brexit, conclu jeudi 17 octobre par l'UE et le Royaume-Uni, doit être validé par les 27 chefs d'État et de gouvernement européens ainsi que par le Parlement britannique. Ce n'est donc pas encore fait. "D'autant plus qu'il y a un peu moins d'un an, Theresa May, elle aussi, avait trouvé un accord avec Bruxelles, mais n'avait jamais réussi à le faire passer au Parlement britannique. Finalement, le problème est le même pour Boris Johnson. S'il ne fait pas ratifier cet accord à Westminster, il sera caduc", explique le journaliste Arnaud Comte, en duplex depuis Londres (Royaume-Uni).

Les travaillistes et les unionistes nord-irlandais y sont opposés

"Cela va être compliqué pour Boris Johnson, qui va réunir les députés samedi. C'est la première fois depuis trente-sept ans et la guerre des Malouines (1982) que des députés vont siéger un samedi à Westminster, pour tenter de ratifier ce texte. Le problème, c'est qu'il y a une forte opposition : d'abord, le leader de l'opposition travailliste, Jeremy Corbyn, qui appelle à rejeter ce texte, et puis les députés unionistes nord-irlandais, qui font la majorité des conservateurs au Parlement, et qui, dès mercredi soir, exprimaient leur réticence à soutenir cet accord. Les 48 prochaines heures vont être décisives pour Boris Johnson", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne