Brexit : Boris Johnson de retour aux affaires

France 2

L'ancien maire de Londres a été nommé aux Affaires étrangères par la nouvelle Première ministre de la Grande-Bretagne.

Boris Johnson a été nommé ministre des Affaires étrangères de la Grande-Bretagne. Mercredi 13 juillet, il a rencontré Theresa May, la nouvelle Première ministre, qui lui a annoncé sa nomination. Maintenant qu'il est en poste, il doit des excuses à pas mal de monde, et d'abord à Barack Obama, qu'il avait qualifié d'à moitié Kenyan et d'hypocrite.

Un drôle de CV

Il en doit aussi à Hilary Clinton, dont il avait dit qu'elle avait le regard d'une infirmière sadique dans un hôpital psychiatrique. Voyage avorté en Palestine, photo kalachnikov en main au Kurdistan irakien face à Daech : devant ce drôle de CV, le reste de la classe politique britannique est estomaquée. "Je suis sidérée", a déclaré Jenny Jones, membre de la Chambre des Lords. Son homologue allemand l'a qualifié d'irresponsable, Jean-Marc Ayrault de menteur. En fin d'après-midi lors d'une conférence de presse, il a essayé d'être sérieux et a assuré ne pas vouloir tourner le dos à l'Europe, malgré le Brexit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne