Boris Johnson au gouvernement : les raisons de la nomination

France 2

Sorti par la porte, l'ancien maire de Londres revient par la fenêtre en acceptant le ministère des Affaires étrangères que lui a proposé Theresa May.

Boris Johnson est le nouveau chef de la diplomatie britannique. C'est le choix surprise fait par Theresa May qui a nommé ministre des Affaires étrangères l'enfant terrible de la politique. "Deux explications à cette décision. La première c'est que Theresa May sait pertinemment que Boris Johnson va accumuler les gaffes diplomatiques et elles comptent dessus pour qu'il se brûle les ailes. Cela lui permettrait de se débarrasser une bonne fois pour toutes de quelqu'un qui a toujours été un rival pour elle", explique Loïc de La Mornais en direct de Londres. 

Intégrer des partisans du Brexit au gouvernement 

La deuxième explication à cette nomination polémique, c'est que Theresa May devait donner des gages à l'aile dure, l'aile droite du Parti conservateur. "Elle avait soutenu le maintien dans l'Europe. Elle doit donc faire venir des partisans convaincus du Brexit dans son gouvernement. Il n'y a d'ailleurs pas que Boris Johnson, il y a aussi d'autres personnes que Theresa May n'apprécie pas du tout. Le feuilleton de la politique britannique de l'après-Brexit n'est certainement pas terminé", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne