La compagnie aérienne britannique risque d'annuler des centaines de vols en pleine période des fêtes de fin d'année

Grève British Airways
Grève British Airways

Plusieurs milliers de salariés de British Airways ont approuvé lundi un mot d'ordre de grève.Le mouvement pourrait coûter 50 millions de livres sterling (55,5 millions d'euros) au groupe, en manque à gagner et en remboursement de billets, estiment des analystes financiers.

Plusieurs milliers de salariés de British Airways ont approuvé lundi un mot d'ordre de grève.

Le mouvement pourrait coûter 50 millions de livres sterling (55,5 millions d'euros) au groupe, en manque à gagner et en remboursement de billets, estiment des analystes financiers.

"La grève aura lieu pendant 12 jours à partir du 22 décembre mais c'est le coeur lourd que nous avons pris cette décision qui va perturber les projets de voyages de milliers de personnes", a déclaré un porte-parole du syndicat Unite.

Le mouvement, approuvé par 92,5% des votants, concerne 13.000 membres du personnel de cabine de BA. Le mot d'ordre est lié au conflit entre le syndicat et la direction sur un projet de suppressions d'emplois et de modifications des conditions de travail.

BA souhaite que les trois quarts du personnel de cabine acceptent une augmentation de salaire de 2% à 7% cette année en échange d'un gel des rémunérations l'an prochain et du passage à temps partiel de 3.000 salariés, ainsi que de la réduction des équipes sur certains vols depuis Londres Heathrow.

British Airways, qui a conclu le mois dernier un projet de fusion avec le groupe espagnol Iberia perd 1,5 million de livres par jour selon les analystes.

Vous êtes à nouveau en ligne