La Commission européenne lance une procédure contre la Hongrie

FRANCE 2

Nouvelles tensions entre la Commission européenne et la Hongrie. Depuis cette semaine, une procédure a été lancée contre une loi adoptée à Bucarest qui apparaît contraire aux valeurs de l'Europe.

Le Premier ministre hongrois ultra-conservateur Viktor Orbán se retrouve une nouvelle fois accusé. "Cela fait des mois qu'il multiplie les coups de menton envers Bruxelles et qu'il s'assoit sur des valeurs européennes. Il a fait voter une loi contre les migrants, une contre les ONG, la dernière est contre une université ", explique Valéry Lerouge en direct de Bruxelles (Belgique).

Viktor Orbán s'est invité au Parlement européen

C'est visiblement la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. "La Commission européenne a donc lancé une procédure d'infraction, une sorte de mise en demeure qui, sur le papier au moins, peut aboutir à des sanctions. Viktor Orbán a maintenant un mois pour y répondre et il ne se démonte pas. Il s'est même invité cette semaine au Parlement européen à Bruxelles pour se confronter aux eurodéputés. Cela a donné lieu à une belle passe d'armes", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne