La cinquantaine de navires, bloqués jeudi dans les glaces de la mer Baltique, ont été dégagés vendredi

Un des bateaux pris dans la glace de la mer Baltique, le 4 mars 2010.
Un des bateaux pris dans la glace de la mer Baltique, le 4 mars 2010. (AFP/HO/Swedish Coast Guard/STRINGER)

L'unité de brise-glaces de l'Administration maritime suédoise a permis la libération de plusieurs ferries et leurs milliers de passagers et de dizaines de navires marchands.La cinquantaine de bateaux étaient bloqués à l'entrée de l'archipel de Stockholm, qui compte quelque 24.000 îles, où les températures sont négatives depuis mi-décembre.

L'unité de brise-glaces de l'Administration maritime suédoise a permis la libération de plusieurs ferries et leurs milliers de passagers et de dizaines de navires marchands.

La cinquantaine de bateaux étaient bloqués à l'entrée de l'archipel de Stockholm, qui compte quelque 24.000 îles, où les températures sont négatives depuis mi-décembre.

Les ferries assurent la liaison entre la Suède et la Finlande sauf le Regal Star, qui était, lui, bloqué depuis mercredi alors qu'il se dirigeait vers l'Estonie, a précisé Johny Lindvall, de l'unité des brise-glaces. "Nous n'avons jamais vu (autant de bateaux bloqués) depuis les années 80", a affirmé Johny Lindvall.

Deux brise-glaces étaient arrivés jeudi dans la zone où étaient paralysés les ferries tandis qu'un troisième les avait rejoints après avoir secouru des cargos plus au nord de la Baltique, dans la baie de Botnie, a-t-il ajouté. Plusieurs des cargos étaient bloqués dans l'étroite baie de Botnie où la glace est plus épaisse ainsi qu'autour des îles Aaland, entre la Suède et la Finlande. Les ferries ont été piégés à l'entrée de l'archipel de Stockholm où la glace, par plaques, est mouvante et "où il est difficile de naviguer", selon Lindvall.

Vous êtes à nouveau en ligne