La Catalogne renonce au référendum sur son indépendance

(Une affiche en faveur du référendum du 9 novembre © Maxppp)

Des sources politiques espagnoles annoncent ce lundi que l'exécutif catalan a renoncé à organiser le référendum sur son indépendance prévu le 9 novembre. La consultation avait été interdite par le tribunal constitutionnel. Le gouvernement catalan indique qu'il proposera une alternative mardi.

Le référendum n'aura finalement pas lieu. Les Catalans ne pourront pas voter sur leur indépendance. Ce lundi, un dirigeant de Iniciativa per Catalunya, parti favorable au référendum du 9 novembre sur l'autodétermination de la Catalogne, a indiqué que la région abandonnait. "Le gouvernement a constaté que la consultation ne peut pas se tenir ", a dit Joan Herrera, à la suite d'une réunion entre différents partis politiques catalans. "Le gouvernement du nationaliste Artur Mas fera une proposition (alernative, ndlr) demain (mardi) ".

Cette annonce intervient deux semaines après la décision du tribunal constitutionnel espagnol de suspendre le référendum, le temps d'examiner si sa tenue ne violait pas la Constitution espagnole. C'est le gouvernement espagnol qui avait décidé de saisir le tribunal car il estimait que cette consultation portait atteinte à "la souveraineté de l'Etat espagnol ". Dès le début du mois d'octobre, un porte-parole de l'éxécutif catalan avait laissé entendre que le référendum pourrait être annulé.

Les Catalans réclament quant à eux ce référendum. En septembre, une manifestation avait rassemblé entre 500.000 et deux millions de personnes.