La carte postale, «média» de masse de la Grande Guerre

Le collectionneur Pierre Brouland et le spécialiste de la caricature Guillaume Doizy ont réuni dans l’ouvrage «La grande Guerre des cartes postales» plus de 350 documents pour la plupart inédits datant de la Première guerre mondiale. Paru en octobre 2013, ce livre nous offre, à travers l’étude historique et sociologique de la carte postale, un regard neuf sur ce conflit.

Entre 1914 et 1918, ce sont des centaines de millions de cartes qui circulent à travers l’Europe. Qu’elles soient des reproductions de photographies ou des illustrations, des dessins satiriques ou des images de propagande, elles reflètent de façon populaire ce conflit.

Bon marché et facile à produire, la carte postale est largement diffusée : 80.000 cartes postales (avec un tirage moyen de 100.000 exemplaires par carte) seront imprimées rien qu’en France.

Plus rapide que la lettre et plus accessible que le téléphone ou le télégraphe, la carte postale est déjà très populaire en 1914 auprès du grand public. Par ailleurs, les autorités militaires en distribuent gratuitement aux soldats. Comme elles sont dispensées d’affranchissement, elles leur permettent ainsi de communiquer plus facilement entre l’arrière et le front mais aussi avec leurs familles.
 
Comme l’explique Guillaume Doizy, la carte postale «c’est un peu le SMS de l’époque».
 
15 images illustrent ce propos.
116
Caricadoc.com
216
Caricadoc.com
316
Caricadoc.com
416
Caricadoc.com
516
Caricadoc.com
616
Caricadoc.com
716
Caricadoc.com
816
Caricadoc.com
916
Caricadoc.com
1016
Caricadoc.com
1116
Caricadoc.com
1216
Caricadoc.com
1316
Caricadoc.com
1416
Caricadoc.com
1516
Caricadoc.com
1616
Editeur : HUGO IMAGE
Vous êtes à nouveau en ligne