La Belgique va être dirigée par une femme pour la première fois

La ministre du Budget belge, Sophie Wilmès, le 23 mars 2019, à Bruxelles (Belgique).
La ministre du Budget belge, Sophie Wilmès, le 23 mars 2019, à Bruxelles (Belgique). (NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP)

La ministre belge du Budget Sophie Wilmès a été nommée dimanche par le roi Première ministre par intérim en remplacement de Charles Michel.

Grande première à Bruxelles. La ministre belge du Budget, la libérale francophone Sophie Wilmès a été choisie, samedi 26 octobre, comme Première ministre par intérim. C'est la première fois qu'une femme occupera cette fonction, a annoncé le chef du gouvernement sortant Charles Michel. Elle a été reçue en audience par le roi Philippe et "nommée comme Première ministre", a annoncé le Palais royal sur Twitter. Charles Michel, qui doit prendre le 1er décembre la présidence du Conseil européen, avait annoncé vendredi qu'il souhaitait quitter ses fonctions actuelles "au plus tard début novembre".

Toujours pas de majorité en vue

Sophie Wilmès, 44 ans, a été désignée par un comité ministériel restreint. Elle se retrouve à la tête d'une équipe sans majorité au Parlement. "Je mettrai tout en œuvre pour assurer, dans la stabilité, la continuité des affaires courantes", a réagi l'actuelle ministre du Budget et de la Fonction publique, également sur Twitter. 

La Belgique n'a plus de gouvernement de plein exercice depuis décembre 2018, et les négociations pour former une nouvelle coalition piétinent depuis les élections législatives du 26 mai. Cinq mois après les dernières élections législatives, marquées par une progression du vote écologiste et des extrêmes, offrant un paysage encore plus morcelé, les négociations entre partis ont très peu progressé pour la formation d'un gouvernement fédéral.

Vous êtes à nouveau en ligne