L'Union européenne va revoir ses recommandations sur l'âge de départ à la retraite en France

Bruxelles devrait abandonner ses recommandations précises sur l\'âge légal de départ à la retraite en France, jeudi 27 juin 2013.
Bruxelles devrait abandonner ses recommandations précises sur l'âge légal de départ à la retraite en France, jeudi 27 juin 2013. (GERARD CERLES / AFP)

La France n'avait pas apprécié que la Commission européenne lui "dicte sa conduite" sur ce dossier sensible. 

"La Commission n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire", lançait François Hollande le 29 mai, juste après la publication par Bruxelles de ses recommandations pays par pays. Parmi les exigences de la Commission européenne, des objectifs stricts en terme de réduction des déficits, mais surtout une réforme des retraites dès 2013.

Selon les informations de France 2, Bruxelles s'apprête à céder, à l'occasion du sommet européen prévu jeudi 27 juin. Concrètement, l'exécutif européen recommandait à Paris "d'adapter les règles d'indexation, les âges minimums et de taux plein, la période de contribution et les régimes spéciaux, mais en évitant d'augmenter les contributions des employeurs". Un niveau de détail que Paris ne veut pas voir figurer dans les recommandations européennes. Il réclame sa suppression pure et simple.  

Officiellement, Bruxelles va regretter que la France demande des modifications mais, officieusement, "ça ne va pas tuer la Commission", confie une source avisée. Ce qui signifie qu'elle va laisser le Conseil européen décider. Pour l'instant, selon Le Figaro, "Bercy n'a obtenu que des inflexions marginales dans le texte final. Il n'est plus question de relever au-delà de 62 ans 'l'âge légal' de départ à la retraite, mais plutôt 'l'âge effectif'".

Vous êtes à nouveau en ligne