L'Irlande et le traité de Lisbonne

Près des deux tiers des irlandais devraient voter en faveur du traité de Lisbonne, selon un sondage

Près des deux tiers des irlandais devraient voter en faveur du traité de Lisbonne, selon un sondagePrès des deux tiers des irlandais devraient voter en faveur du traité de Lisbonne, selon un sondage

Le sondage effectué par Red C pour le Sunday Business Post, donne 62% d'Irlandais s'apprêtant à voter "oui" au traité, contre 23% voulant voter "non" et 15% encore indécis.

Ce sondage a été mené la semaine dernière auprès de plus de 1.000 personnes. En rejetant l'an dernier le traité par 53,4% des suffrages, les Irlandais avaient ouvert une crise.

Début mai, le Premier ministre irlandais Brian Cowen s'était montré confiant quant à l'issue d'un nouveau referendum, jugeant qu'il s'agissait d'une "obligation absolue" en cette période de crise financière.

L'Irlande est le seul pays de l'Union européenne obligé par sa constitution de soumettre à référendum le traité de Lisbonne, destiné à faire mieux fonctionner les institutions d'une Europe élargie à 27 membres.

Pour entrer en vigueur, le texte doit être ratifié par l'ensemble des 27 Etats de l'UE. L'Irlande, la Pologne, la République tchèque et l'Allemagne n'ont pas encore achevé le processus de ratification.
Vous êtes à nouveau en ligne