L'ex-diplomate française Salomé Zourabichvili élue présidente de la Géorgie

Salomé Zourabichvili s\'exprime face à la presse, le 28 novembre 2018, à Tbilissi (Géorgie).
Salomé Zourabichvili s'exprime face à la presse, le 28 novembre 2018, à Tbilissi (Géorgie). (VANO SHLAMOV / AFP)

Elle devient la première femme à accéder à ce poste, dans ce pays de 5 millions d'habitants. Née en France, Salomé Zourabichvili avait la double nationalité. Elle a dû abandonner sa nationalité française pour se présenter à la présidence géorgienne.

Une Française élue présidente de la république... de Géorgie. La candidate du Parti du rêve géorgien, au pouvoir, Salomé Zourabichvili, âgée de 66 ans, a remporté l'élection présidentielle organisée dans ce pays du Caucase, mercredi 28 novembre. L'ancienne diplomate va devenir la première femme à occuper cette fonction.

Née en France dans une famille d'émigrés géorgiens, Salomé Zourabichvili avait été nommée ambassadrice de France à Tbilissi en 2003. L'année suivante, elle avait obtenu la nationalité géorgienne et était devenue ministre des Affaires étrangères du gouvernement géorgien, un poste qu'elle avait occupé durant un an et demi. Elle avait ensuite été élue au Parlement géorgien, en 2016. Pour se présenter à la présidentielle, elle a dû renoncer à sa nationalité française.

La présidence géorgienne est surtout un poste de représentation, depuis que la majorité des pouvoirs exécutifs ont été transférés ces dernières années au Premier ministre. Le chef de l'Etat conserve toutefois une influence politique.

Vous êtes à nouveau en ligne