L'agence de notation financière Moody's a annoncé mardi avoir abaissé de deux crans la note du Portugal, à A1 contre AA2

L\'agence de notation Standard and Poor\'s avait abaissé de deux crans la note du Portugal le 27 avril
L'agence de notation Standard and Poor's avait abaissé de deux crans la note du Portugal le 27 avril (AFP PHOTO STEPHANE DE SAKUTIN)

Les perspectives de croissance sont toujours relativement faibles et d'une détérioration de la situation des finanes publiques.Moodys's dit s'attendre à une détérioration "pour au moins deux ans encore" des paramètres de la dette, dont le poids par rapport au Produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre 90% avant de se stabiliser.

Les perspectives de croissance sont toujours relativement faibles et d'une détérioration de la situation des finanes publiques.

Moodys's dit s'attendre à une détérioration "pour au moins deux ans encore" des paramètres de la dette, dont le poids par rapport au Produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre 90% avant de se stabiliser.

L'agence de notation, qui avait annoncé le 5 mai envisager d'abaisser la note du Portugal, dit également rester "préoccupée par le potentiel de croissance à moyen terme" de ce pays.

Anthony Thomas, vice-président de la division risque souverain chez Moody's, a toutefois précisé à Reuters que les risques à la hausse sur le Portugal, comme une politique plus agressive d'assainissement des finances publiques, contrebalançaient désormais les risques à la baisse, tels qu'une croissance plus faible que prévu et des taux d'intérêt élevés.

Il n'est pas certain que les réformes entreprises par le gouvernement de Lisbonne puissent soutenir suffisamment la croissance pour permettre une amélioration de la situation de la dette, estime Anthony Thomas, analyste de Moody's.

Il a également souligné que la dette du Portugal restait dans la frange haute de la catégorie des investissements et que Moody's avait désormais une perspective stable sur la note du pays, ce qui signifie qu'il ne devrait pas y avoir de révision à la baisse au cours des 12 prochains mois.

"L'abaissement va peser sur l'euro à court terme et n'est pas de bon augure pour les stress tests attendus la semaine prochaine", commente David Tinsley, économiste à National Australia Bank.

L'agence de notation Standard and Poor's avait abaissé de deux crans la note du Portugal le 27 avril, déclenchant la colère du gouvernement de Lisbonne. Le ministre des Finances portugais, Fernando Teixeira dos Santos, avait alors réagi à cette décision pour dénoncer une "attaque" des marchés.