"Je reste Charlie" : six mois après, de jeunes journalistes allemands ne veulent pas "se laisser intimider"

Capture d\'écran du site \"Je reste Charlie\", le 7 juillet 2015.
Capture d'écran du site "Je reste Charlie", le 7 juillet 2015. (JE RESTE CHARLIE / FRANCETV INFO)

Membres de l'école de journalisme Axel Springer Akademie, ils ont lancé un site et rencontré des personnes victimes du terrorisme à travers le monde.

Six mois après les attentats de janvier, êtes-vous toujours Charlie ? Dix-neuf jeunes journalistes allemands le sont encore et ont lancé un site internet nommé Je reste Charlie. Ces membres de l'école de journalisme Axel Springer Akademie, basée à Berlin, ont voyagé de Paris à New York en passant par Londres, Madrid, Jérusalem, Belfast ou encore Oslo pour rencontrer des personnes victimes du terrorisme et qui continuent à lutter pour leurs idées.

Un constat amer

A la base de ce projet, il y a un constat amer. "Aujourd'hui, six mois seulement après le massacre et quelques jours après l'attaque islamiste en Tunisie, nous observons que la solidarité et l'esprit de combat ont souvent laissé place à la peur et à l'autocensure préventive", expliquent les jeunes journalistes, lundi 6 juillet. "Grâce à ce site, nous voulons vous montrer combien il est important, en dépit de la menace terroriste, de ne pas se laisser intimider, mais de rester courageux."

Interrogeant tour à tour Caroline Fourest, l'historien Emmanuel Todd, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Gérard Biard, Patrick Pelloux ou encore l'auteur du slogan "Je suis Charlie", les apprentis journalistes retracent les événements des attentats de janvier jusqu'à aujourd'hui. A travers les témoignages de nombreuses personnes, ils s'attaquent aussi à des questions comme la liberté d'expression, l'autocensure et la résistance au terrorisme.

Vous êtes à nouveau en ligne