Italie : Umberto Bossi démissionne de la direction de la Ligue du Nord

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Umberto Bossi a démissionné cet après-midi de son poste de dirigeant de la Ligue du Nord. Son parti est ébranlé depuis plusieurs mois par des soupçons de corruption. Il y a deux jours le trésorier du parti était mis en examen pour détournement de fonds et financement politique illégal.

Les soupçons de corruption auront eu raison du chef d'un parti qui a justement fait de la lutte contre la corruption et les "technocrates" son cheval de bataille. A 70 ans, Umberto Bossi, fondateur de la Ligue du Nord, a démissionné cet après-midi, lors d'une réunion du conseil fédéral du parti à Milan. Le fondateur de ce mouvement fédéraliste et anti-immigrés, dont l'appui était indispensable à Silvio Berlusconi lors de son dernier mandat, a été toutefois nommé président du mouvement, un poste taillé sur mesure et surtout honorifique.

Mardi dernier, le parquet de Milan a mis en  examen le trésorier ainsi que deux autres responsables du parti, pour détournement de fonds et financement politique illégal. De nombreuses accusations visent la famille Bossi, Umberto et son fils Renzo, qui auraient vécu aux frais du parti.

Roberto Maroni, ancien ministre de l'Intérieur, pourrait profiter de la démission d'Umberto Bossi pour endosser le rôle de leader du parti. Ces histoires de corruption pourraient surtout servir les intérêts de Mario Monti, président du Conseil. Des élections municipales sont programmées en Italie les 6 et 7 mai.

Vous êtes à nouveau en ligne