Italie : nouveau coup dur pour Silvio Berlusconi

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une commission s'est prononcée vendredi en faveur de l'invalidation de l'élection de Silvio Berlusconi au Sénat, ce qui ouvre la voie à son éviction de la Haute Chambre. Une décision qui doit désormais être confirmée en séance plénière, et qui ouvre la voie à une éviction du Cavaliere de la scène politique italienne.

Une semaine cauchemardesque s'est achevée vendredi pour Silvio Berlusconi, par un nouveau revers politique. La commission spéciale du Sénat italien, convoquée pour étudier la position du sénateur Berlusconi, s'est en effet prononcée en faveur de l'invalidation de l'élection de l'ancien Président du Conseil. Le Sénat doit désormais se réunir en assemblée plénière pour se prononcer à la fois sur l'éviction et l'inéligibilité du Cavaliere ; ce devrait être avant la fin du mois.

La décision était attendue, après la condamnation en août dernier de Silvio Berlusconi à quatre ans de prison pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset. La commission, composée en majorité de représentants de la gauche - au grand dam des défenseurs du Cavaliere -, n'a pas créé la surprise. Berlusconi a tout de même réagi, sur sa page Facebook, dénonçant vendredi soir une "décision indigne, fruit non pas d'une application rigoureuse de la loi, mais de la volonté d'éliminer par voie judiciaire un adversaire politique ".

Quoi qu'il en soit, c'est le point final d'une semaine durant laquelle Silvio Berlusconi aura beaucoup perdu, le Cavaliere revenant malgré lui sur sa volonté de faire tomber le gouvernement d'Enrico Letta, en raison d'une fronde à l'intérieur-même de son parti.