Italie : l'acquittement d'Amanda Knox annulé

(Alessia Pierdomenico Reuters)

Amanda Knox, condamnée en première instance en 2007 puis acquittée en 2011, va être une nouvelle fois jugée. La Cour de Cassation italienne a annulé mardi son acquittement. L'Américaine est soupçonnée d'avoir tué sa colocataire britannique en 2007 alors qu'elles vivaient toutes les deux en Italie.

Elle croyait l'histoire
terminée. L'Américaine Amanda Knox va devoir repasser devant la justice pour le
meurtre de la Britannique Meredith Kercher en 2007. La Cour de cassation
italienne a annulé mardi son acquittement. La jeune femme, qui se trouve actuellement aux Etats-Unis, s'est dite "bouleversée "
mais "prête à se battre ".

Rappel des faits

Amanda Knox et Meredith Kercher étaient colocataires en Italie au moment du meurtre de la jeune Britannique. En 2007, le corps de la jeune femme de 21
ans est retrouvé dévêtu, dans une mare de sang, transpercé de 43
coups de couteau. L'autopsie démontre que la jeune femme a été violée.

Les enquêteurs interpellent
tout de suite trois personnes. Amanda Knox, sa colocataire, et son petit ami, Raffaele Sollecito,
ainsi que Rudy Guédé, un Ivoirien actuellement emprisonné. Pour les enquêteurs, les
trois jeunes gens ont tué Meredith Kercher au cours d'une nuit de sexe,
d'alcool et de drogue.

En première instance, Amanda
Knox et Raffaele Sollecito sont condamnés à 25 et 26 ans de prison. Après
quatre ans d'incarcération, en octobre 2011, ils sont tous les deux acquittés.
La jeune Américaine repart immédiatement aux Etats-Unis.

Annulation de l'acquittement

La vérité n'a toujours pas
été faite sur la mort de Meredith Kercher. Pour le procureur général de la Cour
de cassation italienne, l'acquittement dont à bénéficier Amanda Knox en 2011 est le
fruit d'un "rare mélange entre violations de la loi et manque de logique ".
Il estime que "tous les éléments sont réunis pour que le rideau final ne
tombe pas sur ce crime choquant
".

Le parquet, qui s'est pourvu
en cassation au nom de la famille de Meredith Kercher, réclamait l'annulation de l'acquittement car, selon lui, il se basait essentiellement sur la
fiabilité des tests ADN réalisés sur l'arme du crime et continait des "omissions
et beaucoup d'erreurs
".

L'avocat d'Amanda Knox a commenté ce renvoi vers le tribunal en
parlant de l'état d'esprit de sa cliente. "Elle est bouleversée ", a-t-il
dit, "parce
que nous pensions que l'affaire était close (...) mais en même temps elle est
prête à se battre comme elle l'a fait ces cinq dernières années
".

Le nouveau procès aura
lieu à Florence. L'avocat d'Amanda Knox a laissé entendre qu'elle ne retournerait pas en Italie pour un nouveau procès. Il n'existe pas d'extradition entre l'Italie et les Etats-Unis.

Vous êtes à nouveau en ligne