Institutions : le président souhaite une dose de proportionnelle et moins de parlementaires

FRANCE 2

Le président de la République a annoncé jeudi 25 avril vouloir introduire une dose de proportionnelle de 20% pour les députés, et une réduction du nombre de parlementaires entre 25 et 30%.

Il était nécessaire de répondre à la crise de confiance envers les hommes politiques. Pour ça, le chef de l'État a proposé jeudi 25 avril, lors de sa conférence de presse, d'instaurer une dose de proportionnelle de 20% chez les députés. Le but : obtenir un Parlement plus représentatif du paysage politique français. "Si les députés sont trop éparpillés entre les groupes politiques, on a beaucoup de mal, ensuite, à gouverner le pays", prévient toutefois Anne Levade, professeur de droit public.

Jusqu'à 30% de députés en moins

Autre proposition du président de la République, réduire le nombre de parlementaires jusqu'à 30% pour faire des économies. L'Assemblée nationale pourrait donc passer de 577 à 404 députés, alors que le nombre de sénateurs serait plafonné à 244, contre 348 aujourd'hui. L'Assemblée nationale compte pourtant déjà moins de représentants que chez certains de nos voisins européens. Il y a ainsi 709 députés au Bundestag en Allemagne, et 650 à la Chambre des communes au Royaume-Uni.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne