Incendie au Portugal : "Des cendres rentrent dans la maison, c'est irrespirable"

Un homme protège son visage à Torgal, au Portugal, le 18 juin 2017.
Un homme protège son visage à Torgal, au Portugal, le 18 juin 2017. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Elle habite à Leiria, à 50 km de l'incendie qui ravage le centre du Portugal. Maria Silva, retraitée franco-portugaise, a témoigné pour franceinfo dimanche. 

Maria Silva est une retraitée franco-portugaise qui habite à Leiria, à 50 kilomètres de l'incendie qui ravage la forêt du centre du pays. Elle témoigne sur franceinfo dimanche 18 juin en évoquant cette "poussière" et ces "cendres" qui "rentrent dans la maison".

Trois jours de deuil national

La veille, Maria Silva sentait dans l'atmosphère "qu'il y avait un feu", "comme s'il y avait un temps orageux, plus de soleil, plus rien". La difficulté, ajoute la retraitée, c'est qu'il fait encore "très chaud" et "on ne peut pas avoir trop les fenêtres ouvertes car les cendres rentrent dans la maison".

Trois jours de deuil national ont été décrétés après le violent feu de forêt qui a touché le secteur de Leiria, dans le centre du pays. Selon le dernier bilan provisoire, il y a au moins 62 morts et une cinquantaine de blessés.

"On a de la poussière et des cendres (...) c'est irrespirable", Maria Silva, retraitée franco-portugaise, habitante de Leiria, à franceinfo.
--'--
--'--