Incendie du ferry en mer Adriatique : le récit en images

(L'incendie du Norman Atlantic, en images © REUTERS)

Alors que les opérations de secours se poursuivent, les vidéos amateurs de rescapés se multiplient, les photos affluent sur les réseaux sociaux. Toutes montrent l'horreur de l'incendie du Norman Atlantic.

L'immense nuage de fumée qui s'élève au-dessus du navire laisse à peine imaginer l'enfer que vivent les 478 passagers du Norman Atlantic. Dimanche, à l'aube, l'incendie se déclare dans le garage inférieur, où plus de 200 véhicules sont stationnés. Très vite, les passagers se lèvent, enfilent leurs gilets de sauvetage et se dirigent vers le pont. L'un d'entre eux, de nationalité grecque, meurt en glissant hors du navire. Son corps est repêché. Quatre autres corps ont été retrouvés lundi en fin de matinée. 

Derrière les fenêtres, les flammes

Alors que les passagers se trouvent à l'extérieur du navire, un passager filme le brasier, qui est contenu à l'intérieur du bâtiment. Les flammes sont vives, intenses, elles se propagent rapidement. Les vitres sont brisées. Le vent souffle fort. Certains passagers s'approchent doucement pour constater l'ampleur de l'incendie. Tous attendent les secours.

Très vite les secours affluent. Plusieurs bateaux éteignent l'incendie. Les flammes sont contenues. Une immense fumée blanche se dégage du navire. 

Hélicoptères, garde-côtes... Les passagers sont évacués par groupes de cinq à dix. Il faut plusieurs heures pour évacuer les 478 personnes présentes à bord au moment de l'incendie.

Après 24 heures de calvaire, les premiers rescapés arrivent à Brindisi, dans le sud-est de l'Italie. Epuisés, déshydratés, mais heureux d'être en vie. 

 

(Les rescapés du Norman Atlantic, enfin sur le sol italien © REUTERS)

 

Vous êtes à nouveau en ligne