Hongrie : manifestations contre Viktor Orbán

FRANCE 2

Viktor Orbán, le Premier ministre hongrois, a vu ses opposants manifester contre lui dans les rues de Budapest (Hongrie), samedi 19 janvier.

"Tous unis, nous ne serons pas des esclaves !", crie la foule. À Budapest et dans les principales villes de Hongrie, des manifestants rejettent la réforme du Code du travail, mais aussi la personne de Viktor Orbán qui est, selon eux, en pleine dérive monarchique.

"Entre démocratie et dictature"

"Il y a un système hybride à moitié entre démocratie et dictature", explique un manifestant. Viktor Orbán assume cette image d'homme fort. À la tête de la Hongrie depuis 2010, il rejette par exemple la démocratie occidentale traditionnelle. Viktor Orbán ne dirige pas seulement son pays, il est aujourd'hui le porte-parole d'une Europe populiste, conservatrice, soucieuse de ses frontières, et qui s'oppose à la France et l'Allemagne. Du coup, dans le cortège de ses opposants, le drapeau européen flotte régulièrement, comme samedi 19 janvier après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne