Heurts à Madrid entre policiers et indignés, un blessé grave

(Susana Vera Reuters)

Des affrontements ont éclaté mardi à Madrid entre des manifestants du mouvement des indignés et des policiers anti-émeutes. Selon un bilan provisoire au moins 27 personnes ont été blessées dont une "gravement" et 26 autres interpellées. Des milliers d'indignés étaient rassemblés près du Congrès, protestant contre les mesures d'austérité du gouvernement.

Aux cris de "démission ", "dehors " ou "vous ne nous représentez pas ", des milliers d'indignés espagnols ont manifesté mardi autour du Congrès des députés à Madrid. Des incidents ont éclaté lorsque des manifestants ont tenté de forcer un barrage de police. Les affrontements se poursuivaient dans la soirée, la police tirant des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants.

Selon un bilan provisoire, au moins 27 personnes ont été blessées dont une "gravement qui souffre d'une possible lésion à la colonne vertébrale ", indique une porte-parole des services d'urgence.

De nouvelles mesures d'austérité annoncées cette semaine

A l'appel de plusieurs organisations et mouvements d'indignés, la foule s'était rassemblée pour dénoncer les mesures d'austérité que doit annoncer jeudi le gouvernement de Mariano Rajoy dans le cadre du budget 2013. "Ils nous ont volé notre démocratie. Nous avons perdu la liberté, notre Etat providence avec les coupes dans la santé et l'éducation. J'ai deux filles et cette année j'ai dû payer beaucoup plus pour leurs études ", explique par exemple Soledad Nunez, une commerçante de 53 ans venue de Castille-et-Leon, dans le nord de l'Espagne.

Le gouvernement conservateur a adopté depuis décembre des mesures qui ont provoqué un profond mécontentement. Les manifestants accusent l'Etat d'avoir réduit les aides sociales au profit d'un renflouement du secteur bancaire.

Vous êtes à nouveau en ligne