Guy Gilbert rencontre le pape François, simple "comme un curé de campagne"

(Guy Gilbert et le pape François ce vendredi © AP/SIPA)

Le père Guy Gilbert était au Vatican vendredi, à l'occasion de ses 50 ans de sacerdoce et de ses 80 ans. Le "curé des loubards" a assisté à la messe à Sainte-Marthe puis a rencontré le souverain pontife pour un bref entretien. Il a été frappé par sa simplicité.

"Le prêche était en italien, je n'ai donc rien compris mais cela avait l'air chaleureux " : Guy Gilbert à la hauteur de sa réputation pour son franc-parler (et son éternel blouson de cuir) était au Vatican ce vendredi. Le père, surnommé le "curé des loubards", a assisté à la messe à Sainte-Marthe, la résidence du pape François, puis a rencontré le souverain pontife pour un bref entretien, à l'occasion de ses 50 ans de sacerdoce, et de son 80e anniversaire. 

"Une grande joie ", confie-t-il à France Info après cette rencontre. "D'abord faire l'Eucharistie, et puis la faire aussi simplement avec François, comme avec un curé de campagne ". 

Guy Gilbert salue la "simplicité" du pape François, il répond à Ersin Leibowitch
--'--
--'--

Le pape a regardé ses pin's, "l'oeil étonné et ravi à la fois "

Guy Gilbert a rencontré par le passé Jean-Paul II et Benoît XVI, mais il a été frappé par la simplicité du pape argentin. Ca "change complètement la vision du pape ". "C'est profondément humain, c'est pas l'image du pape lointain, pourtant souverain pontife d'un milliard 200 millions de personnes, mais qui mange comme nous, qui fait rôtir ses tartines devant nous, c'est superbe ", s'enthousiasme Guy Gilbert. "Il a salué mon travail auprès des jeunes ", ajoute-t-il. Et les pin's sur sa veste en cuir ? "Il les a regardés, l'oeil étonné et ravi à la fois ", dit-il.

"D'une simplicité biblique" - Le Père Guy Gilbert au micro de Mathilde Imberty à la sortie de sa rencontre avec le pape François
--'--
--'--

Le pape lui a demandé de prier pour lui comme il le demande à ses invités. Le père Gilbert a prié pour François estimant que sa tâche était immense. En apparté, il a souhaité que l’Eglise aille vers une plus grande ouverture aux femmes, et accepte également le mariage des prêtres.