Grèce : un député d'Aube dorée se porte candidat par téléphone depuis sa prison

Panayiotis Iliopoulos, député du aprti néonazi grec Aube Dorée, à Athènes, le 11 janvier 2014.
Panayiotis Iliopoulos, député du aprti néonazi grec Aube Dorée, à Athènes, le 11 janvier 2014. (ARIS MESSINIS / AFP)

Un des six députés du parti d'extrême droite grec Aube Dorée actuellement emprisonnés va se présenter en mai aux élections locales.

Il a défié la justice grecque, samedi 8 mars au soir, en participant par téléphone à une réunion en sa faveur. Panayiotis Iliopoulos, un député du parti d'extrême droite grec Aube Dorée actuellement emprisonné a annoncé qu'il allait se présenter en mai aux élections locales, depuis sa prison.

Placé en détention provisoire comme cinq autres députés de son parti après l'assassinat en septembre 2013 d'un musicien antifasciste à Athènes, il a décidé de se présenter. Il brigue le poste de gouverneur de la région agricole de Thessalie, dans le centre du pays.

Deux autres députés d'Aube dorée, mis en examen pour les mêmes faits mais laissés libres, Ilias Kasidiaris, le porte-parole du parti, et Ilias Panagiotaros, ont présenté cette candidature dans un hôtel de Larissa, la préfecture, sous forte surveillance policière. Ils ont fait entendre par téléphone Panayiotis Iliopoulos qui s'exprimait depuis sa prison, et a appelé les partisans d'Aube dorée présents à "continuer à se battre jusqu'à la victoire".