Grèce : Tsipras demande une restructuration de la dette

(Alexis Tsipras, premier ministre grec devant l'OCDE à Paris © Maxppp)

A Paris, devant l’OCDE, le premier ministre grec Alexis Tsipras a déclaré que restructurer la dette grecque était "absolument vital" pour son pays.

Il est absolument vital pour la Grèce que sa dette publique soit restructurée afin de lui permettre d'être à nouveau solvable et d'obtenir ses besoins de financements sur les marchés des capitaux, a déclaré jeudi le Premier ministre Alexis Tsipras.

 

"Nous ne pouvons plus prétendre que la dette publique du pays est viable et que son service peut être assuré quand elle est à 178%" du Produit intérieur brut, a-t-il dit devant l'OCDE (Organisation de coopération et développement économiques) à Paris. "Il est absolument vital pour la Grèce d'obtenir une restructuration de sa dette ", a-t-il dit. Restructurée, la dette grecque pourrait être fermement placée sur une trajectoire de baisse, même avec une reprise modeste de la croissance nominale, a-t-il ajouté.  

Mercredi, à Bruxelles,  des représentants de la Grèce et de ses créanciers ont entamé des discussions à mener dans le pays endetté. La Grèce doit rembourser 6 milliards d'euros alors que le Premier Ministre Tsipras et son gouvernement de gauche, arrivé au pouvoir en janvier, ont promis  de mettre fin aux mesures d'austérité en vigueur en Grèce depuis 2010. 

"Nous ne pouvons plus prétendre que la dette publique du pays est viable" (Alexis Tsipras, Premier ministre grec)
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne