François Hollande en Pologne pour renouer les liens

(Philippe Wojazer Reuters)

Le chef de l'Etat se rend à Varsovie vendredi, un déplacement lors de sa tournée des "grands" pays de l'Union européenne. Il tentera sûrement de resserrer les liens entre la France et la Pologne, un pays parfois délaissé au profit de l'influente Allemagne. Une vingtaine de patrons accompagneront le président.

Après l'Allemagne, le Royaume-Uni,
l'Italie et l'Espagne, François Hollande complète vendredi sa tournée
européenne en allant en Pologne. Le président français doit notamment prononcer
un discours à la Diète polonaise. Il pourrait préciser sa vision de l'Europe et
de " l'intégration solidaire " qu'il appelle de ses vœux face au "bond
fédéral
" allemand.

Des patrons accompagnent François Hollande

François Hollande sera
accompagné de 22 chefs d'entreprises, une première. Parmi eux, les patrons d'EDF
ou d'Areva. La Pologne envisage de construire sa première centrale nucléaire.

Il y aura également des
patrons de PME présentes sur le marché polonais qui est détenu à 26% par l'Allemagne
contre 6% pour la France. La présidence assure cependant que rien ne sera signé
lors de ce déplacement. Ce voyage est une façon de rééquilibrer les choses
entre influence allemande et influence française.

Vous êtes à nouveau en ligne