Face à la crise, le roi d'Espagne contraint de vendre son yacht

Le roi d\'Espagne Juan Carlos sort de l\'hôpital de Madrid, le 9 mars 2013.
Le roi d'Espagne Juan Carlos sort de l'hôpital de Madrid, le 9 mars 2013. (PEDRO ARMESTRE / AFP)

En raison de l'austérité imposée à ses sujets, Juan Carlos a décidé de se séparer de son luxueux bateau. Valeur estimée : 21 millions d'euros.

La crise aura eu raison du yacht de Juan Carlos. Le roi d'Espagne a décidé de se séparer de son luxueux bateau, dont les dépenses d'entretien ne sont plus compatibles avec l'austérité imposée à la population, a annoncé la Maison royale jeudi 16 mai. "Le roi a pris la décision de demander aux services du Patrimoine national de procéder à la cession" de son yacht, estimé à 21 millions d'euros.

EVN

Le Fortuna, long de 41,5 mètres, avait été offert au roi en 2000 par un groupe d'hommes d'affaires à travers la Fondation pour le tourisme et la culture des îles Baléares, officiellement pour s'assurer qu'il passerait ses vacances dans l'archipel et promeuvrait ainsi son image touristique. Mais ces derniers temps, le roi utilisait de moins en moins son yacht. La dernière fois remonte à août 2012.

Popularité en berne

Selon la presse espagnole, faire le plein du réservoir du navire coûte plus de 20 000 euros. Le conseil d'administration du Patrimoine national, qui gère les biens du monarque, doit à présent approuver la cession du Fortuna au gouvernement espagnol, qui devra décider de le conserver ou de le mettre en vente.

La popularité du roi Juan Carlos est en chute libre en raison de plusieurs scandales, dont une affaire de corruption présumée touchant son gendre Iñaki Urdangarin. Les Espagnols ont également reproché au monarque de s'être rendu l'année dernière au Botswana pour un safari, alors que le pays est en pleine récession et est soumis à une sévère cure d'austérité.

Vous êtes à nouveau en ligne