Espagne : l'avion écrasé en mer n'était qu'un bateau remorqueur

Le bateau remorqueur pris pour un avion, photographié par un utilisateur de Twitter aux Canaries (Espagne), le 27 mars 2014.
Le bateau remorqueur pris pour un avion, photographié par un utilisateur de Twitter aux Canaries (Espagne), le 27 mars 2014. (@JAVICELARD / TWITTER)

Les urgences des îles Canaries ont semé la panique en Espagne en annonçant le crash d'un avion au large de l'archipel.

Arrêtez-tout ! Après deux semaines de psychose autour de l'avion de la Malaysia Airlies disparu, les services d'urgence des Canaries (Espagne) ont semé le trouble dans les médias, jeudi 27 mars. Ils ont annoncé le crash d'un avion au large de Jinámar, avant de reconnaître qu'il s'agissait d'un bateau remorqueur.  

A l'origine de l'erreur, le 112, les services d'urgence espagnols. Leur antenne aux Canaries annonce sur Twitter : "Confirmation de la chute en mer d'un avion à deux milles de la côte de Gran Canaria, au niveau de Jinámar. Nombre de passagers inconnus." Sur le réseau social, un habitant poste une photo dudit avion.  

Immédiatement, les médias s'emballent, de l'agence Reuters à la BBC en passant par les quotidiens espagnols. Des témoins affirment qu'il s'agit d'un Boeing 737 de la compagnie TUI avec 150 passagers à bord. Quelques minutes plus tard, le crash devient un amerrissage. Puis un bateau remorqueur transportant une embarcation. Une photo postée par @javicelard le confirme, ainsi qu'un hélicoptère du service aérien de sauvetage, dépêché sur place. Fausse alerte.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne