En Sicile, des maisons en vente pour un euro

Petit village sicilien de 7 000 habitants, Gangi (Italie) cherche à séduire des investisseurs étrangers.
Petit village sicilien de 7 000 habitants, Gangi (Italie) cherche à séduire des investisseurs étrangers. (MARC SCHLOSSMAN / GETTY IMAGES)

La mairie de Gangi, un petit village italien de 7 000 habitants, espère faire restaurer rapidement certaines habitations délaissées par les habitants, partis trouver du travail sur le continent.

Et si vous vous laissiez tenter par une maison au prix d'un café au comptoir ? Ce qui ne semble être qu'un rêve est une réalité à Gangi, petit village italien de 7 000 âmes niché au sommet d'une colline située au cœur de la Sicile (Italie), rapporte mardi 5 août TheLocal.it (en anglais).

Pour faire face à l'exode des habitants, partis trouver du travail sur le continent, les autorités locales ont décidé de mettre en vente une vingtaine d'habitations abandonnées et pour la plupart complètement délabrées pour un euro symbolique. Les acheteurs intéressés doivent s'engager auprès de la mairie à rénover les maisons dans les cinq ans.

"Un adorable bourg médiéval"

Evidemment, des frais supplémentaires sont à prévoir. Pour garantir le sérieux des offres, la mairie demande une caution de 5 000 euros aux futurs propriétaires, qui leur sera rendue une fois la maison restaurée. Les taxes liées à l'achat atteignent par ailleurs 6 000 euros, et les travaux sont estimés à 35 000 euros, note The Telegraph (en anglais)

Cela reste tout de même une bonne affaire, à en croire une spécialiste suédoise embauchée par la mairie de Gangi pour promouvoir l'opération auprès des investisseurs étrangers. "Le seul inconvénient, c'est que le village est assez éloigné de la côte. Mais c'est un adorable bourg médiéval, très propre et bien tenu, avec des habitants très chaleureux", vante-t-elle dans le Telegraph. Elle a semble-t-il été entendue, puisque plusieurs ventes ont déjà été conclues, explique le journal britannique.

Vous êtes à nouveau en ligne