Élections allemandes : l'AfD troisième force politique du pays

France 3

Le réveil a été très difficile ce lundi 25 septembre, au lendemain des élections législatives allemandes. Les partis sortants ont été sanctionnés et l’extrême droite a fait une percée. À Berlin, Pascal Verdeau fait le point.

Ce lundi 25 septembre au matin, au lendemain des élections législatives allemandes, "la presse allemande oscille entre la stupeur et la résignation", témoigne Pascal Verdeau, envoyé spécial à Berlin (Allemagne). "Pour le grand quotidien de Berlin, Berliner Zeitung, ces militants d'extrême droite, ce sont tout simplement nos voisins, nos connaissances, nos collègues de bureau. Et donc, il faut se résigner à ce fait, l'AfD est bien désormais la troisième force politique en Allemagne", ajoute le journaliste.

Un mariage de raison ?

"Quant à Angela Merkel, elle s'efforce de créer un gouvernement de coalition, peut-être avec les libéraux et les verts, poursuit-il. Ce serait un mariage de raison, car ces deux formations ne s'aiment pas beaucoup. Beaucoup de sujets les opposent, comme le diesel, la transition énergétique, ou l'Europe. Sur l'immigration, les libéraux sont plutôt sur une ligne dure. Les Verts, eux, souhaitent une intégration positive. Bref, le contrat de mariage n'est pas encore bouclé."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne