Disparition du vol MS804 : l'hypothèse terroriste privilégiée par les autorités égyptiennes

FRANCE 2

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver l'Airbus A320 disparu jeudi 19 mai au large de l'île grecque de Karpathos.

Les investigations vont reprendre au large de l'île de Karpathos (Grèce), vendredi 20 mai, pour tenter de retrouver l'épave de l'Airbus A320 de la compagnie EgyptAir disparu jeudi. Un Falcon de l'armée française, présent sur la zone au moment du crash, est mobilisé. L'Hexagone a également dépêché trois enquêteurs et un technicien d'Airbus. Depuis jeudi, toutes les embarcations, même commerciales, ont convergé vers le sud de la Grèce.

Le mystère reste entier

La question sur la cause de l'accident reste entière, au lendemain de la disparition du vol MS804. L'avion a décollé de l'aéroport de Roissy à 23h09, avec 66 personnes à son bord. Un dernier contact radio a été émis vers 2h du matin, lors duquel le pilote n'a signalé aucun problème aux contrôleurs grecs. À son entrée dans l'espace aérien égyptien, l'appareil effectue brutalement deux virages avant de perdre de l'altitude et disparaître des écrans radars. Les autorités égyptiennes privilégient l'hypothèse d'une attaque terroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne