DIRECT. Des débris du vol MS804 d'EgyptAir repêchés en mer

Une image transmise par l\'armée égyptienne des recherches des débris de l\'avion d\'EgyptAir le 20 mai 2016 en Méditerranée.
Une image transmise par l'armée égyptienne des recherches des débris de l'avion d'EgyptAir le 20 mai 2016 en Méditerranée. (ARMEE EGYPTIENNE / AFP)

Des sièges et des valises ont été repêchés au large des côtes égyptiennes au lendemain du crash de l'Airbus A320 Paris-Le Caire qui s'est abîmé en mer dans des circonstances toujours mystérieuses.

Les premiers débris du vol MS804 d'EgyptAir ont été découverts. Des sièges d'avion et des valises ont été repêchés vendredi 20 mai  au large des côtes égyptiennes au lendemain du crash de l'Airbus A320 Paris-Le Caire qui s'est abîmé en mer dans des circonstances toujours mystérieuses. Suivez la situation en direct sur francetv info.

Opérations de recherche intensives. La France a dépêché un avion de reconnaissance maritime et un patrouilleur de haute mer dans la zone présumée de crash. Le navire est doté d'équipements utiles pour la recherche des boîtes noires. Il devrait arriver dimanche ou lundi. L'Egypte, la Grèce ainsi que d'autres pays participent aux opérations.

La thèse de l'attentat envisagée. Grâce aux premiers débris retrouvés, les autorités espèrent comprendre comment le vol a brusquement disparu des écrans radar alors qu'il survolait, sans problème apparent et dans un ciel clair, la Méditerranée orientale. L'hypothèse d'un attentat est sérieusement envisagée par l'Egypte et des experts en raison de l'absence totale de message de détresse émis par l'équipage avant la chute brutale de l'appareil.

Des enquêteurs français sur place. La France a envoyé au Caire trois enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) accompagnés d'un conseiller technique d'Airbus pour participer à l'enquête.  Des vérifications de sécurité sont également menées à Roissy, d'où est parti l'A320 mercredi soir. 

Les proches des victimes pris en charge au Caire. L'avion transportait 66 personnes et parmi les 56 passagers, figuraient 30 Egyptiens et 15 Français, un petit garçon et deux bébés. Leurs proches ont été accueillis dans un hôtel près de l'aéroport du Caire où des responsables d'EgyptAir les ont informés des derniers développements

Vous êtes à nouveau en ligne