VIDEO. Crash d'EgyptAir : aucune trace d'explosif

France 2

L’enquête sur le crash de l’avion d’Egypt Air, le 19 mai 2016, progresse. La piste de l’attentat était privilégiée par Le Caire, mais les enquêteurs français excluent la possibilité d’une explosion à bord.

Les gendarmes français en ont désormais la certitude, le crash de l’avion MS804 de la compagnie Egypt Air n’est pas lié à l’explosion d’une bombe à bord. Les enquêteurs ont pu effectuer des prélèvements sur les corps de 12 Français qui se trouvaient dans l’avion. Quatre mois d’investigation n’ont pas permis de trouver de traces d’explosif.

La vérité cachée par l’Égypte ?

Le 19 mai 2016, l’appareil avait décollé de Roissy, direction Le Caire, avec 66 personnes à bord. Alors qu’il survole la Méditerranée, de la fumée est détectée sortant des toilettes et de sous l’appareil. L’A320 s’était abimé en mer. Pour la justice française, toutes les pistes devaient être envisagées, mais très vite les autorités égyptiennes avaient parlé d’une bombe à bord, posée à Roissy. Les familles des passagers estiment que l’Égypte cache la vérité depuis le début.

Vous êtes à nouveau en ligne