Crash du vol MS804 : les recherches se précisent

FRANCE 2

Les débris retrouvés au large de l'Égypte vont permettre de mieux cibler la zone de recherche. Les explications de Franck Genauzeau, sur place.

Des débris de l'Airbus A320 qui s'est abîmé en mer dans la nuit de mercredi à jeudi 19 mai ont été retrouvés au large de l'Égypte, où se trouve Franck Genauzeau. "C'est une information importante de cette journée : la zone de recherche est désormais limitée à un rayon de 65 kilomètres. C'est une avancée, mais à titre d'information, cela représente quand même la superficie de la région parisienne. Il y a sur place plusieurs bâtiments de la marine de guerre égyptienne, qui seront bientôt rejoints par un bâtiment de la marine nationale française", explique le journaliste.

À la recherche des boîtes noires

Ce dernier bâtiment français sera sur zone d'ici deux à trois jours, avec à son bord deux gendarmes, deux enquêteurs qui seront chargés des premières constatations. "Côté matériel, ils seront équipés d'un sonar, qui permettra peut-être de capter les différents signaux émis par les enregistreurs de bord qui, ce soir (vendredi 20 mai, NDLR), reposent très probablement au fond de la mer Méditerranée", conclut l'envoyé spécial de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne