Crash du vol MS804 : la piste accidentelle est plausible

FRANCE 2

Plusieurs catastrophes aériennes ont déjà nécessité des mois d'enquête avant d'être élucidées. Les explications de France 2.

Après le crash du vol MS804 dans la nuit de mercredi à jeudi 19 mai, la piste accidentelle n'est pas à exclure. AirAsia décembre 2014, Air Algérie la même année, le vol Rio-Paris en juin 2009 : voilà trois crashs qui paraissaient inexpliqués les premières heures. Les enquêtes ont pourtant conclu à des pistes accidentelles, défaillances techniques ou humaines. L'Airbus A320 d'AirAsia décolle pour Singapour : il disparaît des écrans radars et toutes les pistes sont évoquées. Finalement, l'accident est dû à des dysfonctionnements répétés de l'ordinateur de bord.

Problème de dégivrage

Le crash du vol Air Algérie paraissait aussi mystérieux. Deux ans plus tard, conclusion : les pilotes n'avaient pas activé le système antigivre, ce qui avait provoqué le décrochage de l'appareil. L'autre exemple, c'est le Rio-Paris : le givrage des sondes Pitot a dépassé les pilotes.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne