Crash du vol EgyptAir : le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour "homicides involontaires"

Des débris du vol MS804 d\'Egyptair à Alexandrie (Egypte), le 21 mai 2016.
Des débris du vol MS804 d'Egyptair à Alexandrie (Egypte), le 21 mai 2016. (EGYPTIAN ARMED FORCES / ANADOLU AGENCY / AFP)

Il va falloir du temps pour faire la lumière sur le crash. Les unités de mémoire des boîtes noires sont toutes les deux "fortement endommagées".

L'enquête se poursuit sur le crash du vol EgyptAir. Le parquet de Paris a annoncé, lundi 27 juin, avoir ouvert une information judiciaire en France pour "homicides involontaires". Le vol MS804, qui reliait Paris au Caire, s'est abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec 66 personnes à bord, dont 15 Français.

Le parquet avait initié une enquête préliminaire le 19 mai, une procédure classique du fait de la présence de ressortissants français parmi les victimes. Après près d'un mois de recherches, les deux boîtes noires de l'Airbus A320 ont été repêchées mi-juin et leur examen a débuté le 19 juin.

Il pourrait prendre "plusieurs semaines", selon la commission d'enquête égyptienneDe fait, les unités de mémoire des boîtes noires sont toutes les deux "fortement endommagées", il faudra donc "beaucoup de temps et d'efforts"pour les réparer.

Vous êtes à nouveau en ligne