Crash du vol d'EgyptAir : nouvelles révélations

France 2

Près de deux semaines après la disparition du vol d'EgyptAir, l'Airbus A320 aurait été contraint de faire demi-tour et de se poser en urgence à trois reprises peu avant le crash. De nombreuses anomalies auraient été détectées à bord.

Le mystère du vol d'EgyptAir s'épaissit après les révélations troublantes de mercredi soir. D'après France 3, l'appareil aurait émis trois alertes dans la journée du 19 mai, soit 24 heures avant son crash en méditerranée. Ces trois alertes auraient signalé des dégagements de fumée dans les toilettes et dans la soute avionique, c'est-à-dire sous le poste de pilotage. Mais l'équipage n'a signalé aucun incident.

Une boîte noire détectée

Certains experts restent perplexes. "Tout est enregistré, écrit sur le compte-rendu technique. L'équipage n'aurait pas informé à l'escale qu'il y a eu des fumées en cabine. Franchement, ce n'est pas crédible", estime Jean Serrat, expert aéronautique et ancien commandant de bord. Mercredi, la Marine française a détecté le signal d'une des boîtes noires. Elle devrait permettre de faire toute la lumière sur cette affaire. Mais il faut encore attendre au moins une semaine avant de pouvoir la repêcher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne