Italie : Simon Gautier aurait-il pu être sauvé ?

France 3

Le randonneur français Simon Gauthier a été retrouvé mort au bout de dix jours après une chute en Italie. Mais toute polémique sur les secours est mal venue. L'étudiant est décédé peu de temps après son accident.

L'opération a été longue et délicate, lundi 19 août. Le corps de Simon Gautier est sanglé sur une civière. La falaise est si abrupte que les secouristes doivent progresser en rappel, mètre après mètre. Après avoir passé la nuit à veiller sur le corps, les secours ont attendu lundi matin pour pouvoir le descendre jusqu'à la mer.

Secours trop lents ?

C’est dans une zone escarpée de 140 km² que l'étudiant français a été localisé. Les recherches se sont précisées après qu'un chasseur alpin a repéré à la jumelle un sac de couleur blanche. "À un moment donné, une de nos équipes a remarqué des effets personnels qui se voyaient de loin. Des secouristes se sont approchés et ont compris qu'il s'agissait du sac et des affaires de Simon Gautier. Son corps était juste en dessous", détaille Girolamo Garasso, chef régional des secours alpins.

Dix jours se sont écoulés entre la découverte du corps de Simon Gautier et son signalement au secours italien. Le jour de sa chute, le 9 août, il les avait immédiatement appelés avec son téléphone. Une dizaine d'hommes a été déployée dans les premières heures et un hélicoptère 48 heures plus tard. Pour ses proches, les moyens mobilisés étaient insuffisants. La géolocalisation restait trop imprécise selon les autorités italiennes. Selon les premiers constats médicaux, Simon Gautier serait décédé peu de temps après son appel de détresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne