Deux projets de loi devant le parlement grec reprennent les principales mesures d'austérité décidés par Athènes

Vue d\'Athenes
Vue d'Athenes (F2)

Le projet fiscal, qui relève de deux points à 23% le taux principal de la TVA et augmente les taxes sur le carburant, l'alcool et le tabac a été déposé en urgence lundi.Le deuxième projet (suppression des 13ème et 14ème mois dans la fonction publique et des 13ème et 14ème mensualités des retraites) sera déposé mardi.

Le projet fiscal, qui relève de deux points à 23% le taux principal de la TVA et augmente les taxes sur le carburant, l'alcool et le tabac a été déposé en urgence lundi.

Le deuxième projet (suppression des 13ème et 14ème mois dans la fonction publique et des 13ème et 14ème mensualités des retraites) sera déposé mardi.

Ces deux textes doivent être discutés en procédure d'urgence, pour être soumis au vote "en fin de semaine", a indiqué la même source.

Parmi les principales mesures: suppression des 13e et 14e mois dans la fonction publique (compensée par une prime de 1.000 euros pour ceux gagnant moins de 3.000 euros brut/mois); suppression des 13e et 14e mois pour les retraités (compensée par une prime de 800 euros pour ceux qui touchent moins de 2.500 euros/mois).

La TVA qui a déjà augmenté de 2% en mars progresserait à nouveau de 2% et atteindrait 23%. Hausse des taxes sur le tabac, l'alcool et l'essence.

Parmi les autres mesures: augmentation du nombre d'années de cotisation pour la retraite, licenciements simplifiés dans les entreprises, redéfinition d'un salaire minimum pour les jeunes.

Le gouvernement socialiste grec dispose au parlement d'une confortable majorité de 160 députés sur 300.