Deux Françaises retenues en Géorgie pour possession de Dafalgan codéiné

Le Dafalgan est interdit en Géorgie, ce que deux touristes françaises ont appris à leurs dépens en août 2014.
Le Dafalgan est interdit en Géorgie, ce que deux touristes françaises ont appris à leurs dépens en août 2014. (GOOGLE IMAGES)

Autorisé dans l'Hexagone, ce médicament contre les maux de tête est en revanche interdit en Géorgie.

"Le consul de France nous a dit : 'On ne peut rien faire pour vous. Estimez-vous heureuses de ne pas être en prison.'" Selon France info, jeudi 7 août, deux Françaises sont retenues en Géorgie en attente de leur procès pour possession de Dafalgan, un médicament contre les maux de tête. Vendu sur ordonnance en France, le Dafalgan codéiné est interdit en Géorgie.

Arrêtée par les douanes la semaine dernière, Arzu Bilici se voit alors retirer ses papiers. Les comprimés sont envoyés dans un laboratoire. Depuis, elle "dort dans sa voiture devant le commissariat de la ville d'Akhaltsikhe", dans le sud du pays, raconte France Info. La radio précise que cette touriste a été rejointe, dimanche, par une autre Française à qui la même mésaventure est arrivée. Elles risquent toutes les deux une amende de 2 500 euros, qui doit leur être confirmée à leur procès.

Vous êtes à nouveau en ligne