Dette: quand S&P dégrade la note de la France, "par erreur"

(Copie d'écran S&P Autre)

L'agence de notation Standard and Poor's a reconnu avoir diffusé à certains de ses abonnés un "message" faisant état d'une dégradation de la note de la France. Une alerte "automatique" qui a fait l'objet d'un démenti : "La note de la République française est inchangée à "AAA", assortie d'une perspective stable" affirme ce soir S&P.

.Dans son communiqué, l'agence Standard and Poor's affirme qu'il s'agit d'un "message erroné", le résultat d'une "erreur technique". Une alerte  automatique qui a été envoyée à certains des abonnés de cette agence de notation avec un titre suggérant la dégradation de la note de la France. Un incident qui ne serait pas lié aux activités de surveillance. Il ne s'agirait donc pas d'une diffusion prématurée d'un communiqué déjà prêt.

Une erreur qui intervient alors que des doutes pèsent sur le triple A de la France. Ce matin dans la Tribune, l'ex-président de la Banque européenne de Développement, Jacques Attali estimait que la France avait déjà été dégradée sur les marchés:   "Ne nous faisons pas d'illusion: sur les marchés, la dette n'est déjà plus AAA".

Dans un communiqué, le ministère des finances annonce avoir  demandé une enquête à l'Autorité européenne des marchés financiers et à l'Autorité des marchés financiers "sur les causes et les éventuelles
conséquences" de cette erreur.

Vous êtes à nouveau en ligne